LogoLogo

Albert, Vincent. Évaluation de la validité de la simulation dans le cadre du développement des systèmes embarqués

Albert, Vincent (2009) Évaluation de la validité de la simulation dans le cadre du développement des systèmes embarqués.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3273Kb

Résumé en francais

L'objectif de cette étude est de proposer une approche générale d'évaluation de la validité d'une Modélisation et Simulation (M&S) utilisée dans le cadre du développement des systèmes embarqués. Cette approche s'inscrit dans une démarche visant à améliorer la confiance en l'utilisation d'une simulation dont les résultats sont souvent remis en cause sans justification cohérente. Le cadre d'application de l'étude est l'ensemble des produits de simulation d'Airbus. Au regard d'un objectif de validation d'un système, une simulation doit être la plus proche possible du système qu'elle représente. Dans le cycle de développement d'un avion, les simulations doivent être disponibles avant les systèmes eux-mêmes. Si le niveau de validité est trop faible les résultats nécessaires à l'expérience ne peuvent être atteints. Si le niveau de validité est trop élevé, du temps de travail de modélisation et de calcul est inutilement dépensé. Nous avons assimilé le problème de niveau de validité à une hiérarchie d'abstraction de modèles. Nous proposons un modèle de description des propriétés d'abstractions qui permet de parler strictement des mêmes choses lorsque le terme de "validité" est évoqué et d'évaluer la compatibilité entre un niveau de validité attendu par l'expérience et un niveau de validité fourni par le produit de simulation. Puis, nous avons établi des règles formelles de mise en correspondance d'un objectif d'utilisation et du domaine d'usage d'un modèle. Le problème de la mise en correspondance est fondé sur le principe qu'un objectif d'utilisation et un domaine d'usage d'une simulation sont deux composants, au sens formel du terme. Nous avons adapté les techniques de l'ingénierie basée composants, pour enrichir, par des techniques itératives, nos deux composants. Enfin nous avons proposé une méthodologie permettant d'intégrer nos concepts formels au processus d'Ingénierie Systèmes. Nous illustrons cette démarche sur un système de communication avionique.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Nketsa, Alexandre
Ecole doctorale:Systèmes
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire d'Analyse et d'Architecture des Systèmes (LAAS) - CNRS
Mots-clés libres :Modélisation - Simulation - Validité - Abstractions - Cadre expérimental
Sujets :Informatique
Déposé le :23 Apr 2010 11:04