LogoLogo

Bonnart, Chrystelle. Etude fonctionnelle de LEKTI et de sa nouvelle cible, l'élastase 2 pancréatique

Bonnart, Chrystelle (2007) Etude fonctionnelle de LEKTI et de sa nouvelle cible, l'élastase 2 pancréatique.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
12Mb

Résumé en francais

Le syndrome de Netherton (SN) est une maladie génétique cutanée rare et sévère de l'enfant, caractérisée par une érythrodermie desquamative congénitale, une dysplasie pilaire spécifique et une atopie sévère. Notre équipe a identifié le gène dont les mutations sont responsables de la maladie, SPINK5, qui code pour LEKTI, un inhibiteur de protéase à sérine exprimé dans la couche granuleuse de l'épiderme. Afin de mieux comprendre la fonction de LEKTI dans l'homéostasie épidermique, nos travaux ont porté sur la caractérisation structurale et fonctionnelle de LEKTI. Nous avons montré que LEKTI était produit sous la forme de trois précurseurs rapidement clivés par la furine en de nombreux fragments qui présentent des capacités d'inhibition spécifiques vis-à-vis des kallikréines épidermiques (KLKs) 5, 7 et 14. Afin de mieux comprendre la physiopathologie du SN, nous avons généré un modèle murin Spink5-/-. Les nouveaux-nés KO présentent des érosions cutanées résultant d'une dégradation excessive des composants des jonctions intercellulaires due à l'hyperactivité de KLK5 et KLK7. Nous avons identifié par spectrométrie de masse une troisième protéase hyperactive, l'élastase 2 pancréatique (Ela2), dont l'expression épidermique n'était pas connue. Afin de comprendre son implication spécifique dans le développement du phénotype SN, nous avons généré des souris transgéniques pour Ela2. L'analyse de ces souris révèle qu'Ela2 joue un rôle essentiel dans la formation de la barrière cutanée et est impliquée dans le développement de nombreux aspects phénotypiques du SN. Ce travail identifie ainsi une nouvelle cible thérapeutique potentielle pour le traitement de cette maladie orpheline.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Hovnanian, Alain
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Physiopathologie de Toulouse-Purpan (CPTP), INSERM U563
Mots-clés libres :Maladie génétique rare - Inhibiteurs de protéase - Epiderme - Syndrome de Netherton - Protéases
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :22 Mar 2010 17:37