LogoLogo

Trouche , Elodie. Utilisation des cellules souches adultes dans le cadre de la thérapie cellulaire des organes solides : études des relations cellules greffées-environnement tissulaire

Trouche , Elodie (2010). Utilisation des cellules souches adultes dans le cadre de la thérapie cellulaire des organes solides : études des relations cellules greffées-environnement tissulaire.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
6Mb

Résumé en francais

Les travaux de mon Doctorat ont été réalisés dans le domaine de la thérapie cellulaire des organes solides. Dans cette nouvelle stratégie thérapeutique, je me suis intéressée aux problèmes de la mortalité des cellules greffées, les cellules souches mésenchymateuses (CSMs) médullaires, au moment de leur administration. Le premier axe a consisté à étudier les relations qu'il existait entre les cellules greffées et l'environnement tissulaire. Pour cela, nous avons étudié l'impact de la sérotonine (5-HT), catécholamine augmentée dans certaines pathologies cardiaques, sur le comportement des CSMs. Nos résultats montrent que les CSMs sont capables d'internaliser et de dégrader la 5-HT. Elles expriment en effet le transporteur de la 5-HT (SERT) ainsi que les monoamines oxydases A et B (MAO-A et MAO-B), flavoenzymes de la membrane externe mitochondriale capables de dégrader les catécholamines. Ces MAO sont fonctionnelles dans les CSMs et la dégradation des catécholamines génère, entre autre, une production de peroxyde d'hydrogène. De plus, le traitement par la 5-HT induit une apoptose des CSMs et cet effet est reversé par la pargyline, un inhibiteur des MAO et par l'imipramine, un inhibiteur de SERT. Ainsi, la dégradation de la 5-HT par la voie SERT/MAO-A pourrait être impliquée dans l'apoptose des CSMs induite par la 5-HT lors d'une greffe dans un environnement tissulaire riche en 5-HT. La seconde stratégie d'optimisation de la thérapie cellulaire a consisté à définir un nouveau mode d'administration des cellules permettant d'éviter l'injection intraparenchymateuse et un contact direct avec un environnement potentiellement délétère. Dans ce but, nous avons encapsulé les CSMs dans des microparticules d'alginate. Nous avons créé deux types de microparticules: les microsphères et les microcapsules (sans ou avec membrane externe respectivement). Les résultats montrent que malgré des différences morphologiques et mécaniques, les microsphères et les microcapsules restent stables au cours du temps. En revanche, les CSMs présentent une meilleure survie dans les microsphères que dans les microcapsules. Nous avons donc poursuivi l'étude seulement avec les microsphères et nous avons montré que les CSMs sont fonctionnelles et ne se différencient pas au cours du temps dans les microsphères. Enfin, nous avons montré que la greffe de microsphères dans les organes solides est faisable et sure pour le receveur. Ces résultats ouvrent de nouvelles perspectives dans la compréhension du rôle de la MAO-A dans la régulation des effets de la 5-HT sur les CSMs et son implication dans les processus physiologiques et pathologiques. D'autre part, l'encapsulation des CSMs dans des microsphères d'alginate représente une approche prometteuse pour améliorer la survie des cellules après leur greffe dans des organes solides.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Cussac, Daniel
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Médecine Moléculaire de Rangueil (I2MR), INSERM U858
Mots-clés libres :Cellules souches - Thérapie cellulaire - Sérotonine - Monoamines oxydases - Microencapsulation - Microsphères
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :10 Sep 2010 16:33