LogoLogo

Despas, Fabien. Physiopathologie et pharmacologie de l'hyperactivité sympathique de l'insuffisance cardiaque

Despas, Fabien (2010). Physiopathologie et pharmacologie de l'hyperactivité sympathique de l'insuffisance cardiaque.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3792Kb

Résumé en francais

L'hyperactivité du système nerveux sympathique (SNS) participe à l'initiation et à la progression de l'insuffisance cardiaque (IC). Nous démontrons pour la 1ère fois que l'insuffisance rénale (IR) contribue à l'augmentation de l'activité du SNS au cours de l'IC. La majoration du tonus sympathique est en partie expliquée par une augmentation de la tonicité de base de l'arc chémoreflexe périphérique. Au cours de l'IC, près de 20% des patients présentent une anémie. Nous démontrons pour la 1ère fois que l'anémie contribue, comme l'IR, à une hyperactivation du SNS. L'histoire naturelle de l'IC se caractérise par la survenue d'épisodes de décompensation, pendant lesquels, le bas débit cardiaque justifie le recours nécessaire aux inotropes positifs dont l'utilisation reste controversée. Le levosimendan est un agent inotrope positif original puisqu'il sensibilise les filaments de troponine C au calcium, sans interagir directement avec la voie ß-adrénergique. Nous avons montré que le levosimendan induisait une diminution de l'activité du SNS accompagnée d'une amélioration attendue des performances cardiaques et d'une vasodilatation. Un des traitements de l'IC est la transplantation cardiaque. Il n'existe pas de recommandations sur le type d'examens pronostiques à réaliser. La scintigraphie myocardique à la métaiodobenzylguanidine (MIBG) permet une évaluation des voies noradrénergiques cardiaques. Nous avons étudié la valeur pronostique de cet examen et comparé cette dernière à celles d'autres marqueurs : dosage du Brain Natriuretic Peptide (BNP) et évaluation de la VO2max. La MIBG n'est pas plus informative que des examens moins onéreux et plus aisément disponibles.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Senard, Jean-Michel
Pathak, Atul
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Médecine Moléculaire de Rangueil (I2MR), INSERM U858
Mots-clés libres :Système nerveux sympathique - Recherche clinique - Insuffisance cardiaque - Insuffisance rénale - Arc chémoréflexe - Anémie - Microneurographie - Levosimendan
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :17 Nov 2010 16:02