LogoLogo

Koumba Yoya, Georges. Synthèse d'analogues cinnamiques : inhibiteurs potentiels contre mycobacterium tuberculosis

Koumba Yoya, Georges (2010) Synthèse d'analogues cinnamiques : inhibiteurs potentiels contre mycobacterium tuberculosis.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2704Kb

Résumé en francais

La tuberculose humaine, due à un agent étiologique unique : Mycobacterium tuberculosis, reste l'une des principales causes de mortalité à travers le monde. Elle est encore responsable de 2 à 3 millions de décès par an parmi le milliard de personnes infectées. L'enveloppe des mycobactéries est très complexe et de composition originale, et cette singularité fait des enzymes impliquées dans sa biogénèse, des cibles idéales pour la recherche de nouveaux antibiotiques. Elle contient notamment les acides mycoliques, éléments essentiels à la survie des bacilles et spécifiques des genres Mycabacterium et apparentés. Leur biosynthèse constitue actuellement des cibles d'antituberculeux tels que l'isoniazide. Dans l'optique de la recherche de nouvelles stratégies de lutte contre la tuberculose, nous avons conçu et synthétisé des analogues de type cinnamique pouvant potentiellement intervenir dans le système FAS-II, voie de biosynthèse des acides mycoliques. Au cours de ce travail, nous avons développé différentes familles de molécules issues des systèmes cinnamiques et dont les modifications se situent à différents niveaux : * au niveau du 4-hydroxyphényl de l'acide cinnamique qui constitue la brique moléculaire de toutes les synthèses entreprises. Plusieurs groupements alkyles ont été introduits sur la position phénolique, * au niveau de la fonction carbonyle de l'acide. Différentes fonctionnalités ont été introduites : amines, hydrazines, hydrazides, * modification au niveau de la fonction éthylénique. L'isostère cyclopropyle a été introduit, conduisant à un ensemble de composés synthétisés (amides, hydrazides). Toutes les molécules synthétisées ont été testées par l'équipe du Dr. Mamadou Daffé à l'Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale (IPBS) sur des cultures de M. tuberculosis. De ces résultats, il en ressort un ensemble de molécules appartenant à des familles différentes : amides, hydrazinamides et triazolophthalazines qui présentent de bonnes activités antimycobactériennes se situant entre 0,1 et 0,5 µg/mL.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Baltas, Michel
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Synthèse et Physicochimie de Molécules d'Intérêt Biologique (SPCMIB), UMR 5068
Mots-clés libres :M. tuberculosis - Paroi mycobactérienne - Biosynthèse des acides mycoliques - Fatty acid synthase - Antituberculeux - Systèmes cinnamiques - Couplage peptidique - Amides - Hydrazides - Triazolophthalazines - Lipophilie - Concentration minimale d'inhibition (CMI)
Sujets :Chimie
Déposé le :18 Nov 2010 15:08