LogoLogo

Santarelli, Raphaelle. Charcuteries et cancérogenèse colorectale. Additifs alimentaires et procédés de fabrication inhibant la promotion chez le rat

Santarelli, Raphaelle (2010). Charcuteries et cancérogenèse colorectale. Additifs alimentaires et procédés de fabrication inhibant la promotion chez le rat.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4Mb

Résumé en francais

La consommation de charcuterie est associée au risque de cancer colorectal. L'objectif de cette thèse était (i) valider l'effet promoteur des charcuteries dans un modèle animal de cancérogenèse et (ii) de trouver des composés antagonistes de cet effet promoteur. De l'épaule de porc riche en hème, salée et nitritée, puis cuite et oxydée (à l'air 5 j à 4°C) est promotrice des lésions précancéreuses chez le rat chimio-induit par la diméthylhydrazine. Cette promotion s'accompagne d'une augmentation de composés N-nitrosés fécaux. L'ajout de calcium dans le régime ou d'a-tocophérol dans la viande inhibe la promotion induite par cette viande saumurée. Par ailleurs, la saucisse de type hot-dog est promotrice des lésions précancéreuses, cette promotion étant aussi inhibée par le calcium du régime. Nous pensons donc que l'on pourrait diminuer l'incidence du cancer par la consommation de produits riches en calcium ou par des modifications du procédé de fabrication des charcuteries.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Corpet, Denis
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Xénobiotiques, UMR 1089 INRA-ENVT
Mots-clés libres :Cancer colorectal - Charcuteries - Hème - Carbonate de calcium - A-tocophérol - Composés nitrosés
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :13 Jul 2011 12:07